Bébé Bien-Naître, Infirmière-Puéricultrice est aussi sur Facebook

Suivez nous sur Facebook

Secteur Yutz/ Sierck-les-Bains/ Thionville/ Metz

Déplacement à domicile

http://bebe.bienaitre.free.fr

Email : bebe.bienaitre@free.fr

Tél. : 06.14.73.05.11

Isabelle ZAPPA

Infirmière-Puéricultrice DE

Soutien à la Parentalité

Thalasso Bain Bébé

Portage, Massage, Yoga pour bébé

Signes associés à la Parole, Eveil et Signes

Initiation à la réflexologie plantaire pédiatrique

L’écharpe de portage


Elle est un système de portage polyvalent et sur-mesure inspiré des modes de portage traditionnels du monde, mais adapté à nos attentes de parents occidentaux modernes en terme de confort et sécurité.

Elle respecte la physiologie du bébé et de son porteur et permet de longs temps de portage confortables.


Quelle longueur choisir ?

La longueur varie de 2,50 m à 5 m pour les modèles tissés.

En pratique, la plupart des parents trouvent un nouage confortable avec une écharpe de 4,10 m/4,60 m.

Une écharpe trop longue est difficile à manipuler, traîne par terre et décourage vite.

C’est la corpulence et non la taille qui influe sur la longueur.












 


La qualité

Une écharpe de qualité se reconnaît grâce à son tissage.

Régulier, dans la diagonale, symétriquement pour assurer souplesse et confort au bébé comme aux épaules du porteur.

Suffisamment

Pas extensible pour un contact suffisamment rapproché.

Pas trop fin pour ne pas gêner la circulation sanguine.

En coton doux avec teintures sans métaux lourds, ni produits toxiques.


Les ourlets suffisamment plats et épais pour ne pas se blesser. Différenciés par des coloris différents afin de bien se repérer pendant l’installation.

Les bords sont étroits et doubles afin de bien jouer leur rôle essentiel d’instrument de réglage.

Les extrémités sont coupées en biais pour faciliter le nouage et donner une jolie finition.

Le milieu est repéré par une étiquette.



Le sergé brisé est la référence d’un portage respectueux et possède les caractéristiques techniques que l’on attend du tissu d’écharpe.

Il est réputé pour sa solidité et la régularité des tensions qu’il permet. Le tissu est dense et souple en diagonale pour bien épouser la forme du bébé mais assez résistant et stable en longueur et en largeur, le long de lignes de chaînes et de trame pour ne pas se déformer. L’entrecroisement des fils permet de répartir les tensions dans la diagonale.

Quelques marques :

Néobulle. Elles sont fabriquées en France.

Dydimos, Lana, Storchenwiege, Little Frog, Yaro

Haut de gamme : Lennylamb, Hubertine, Oscha, Château Coco


Les écharpes dites extensibles (maille tricotée)

En jersey, elles sont assez confortables pour le porteur, surtout au niveau des épaules. Elles sont très douces avec un effet seconde peau et rassurent les parents car il est possible de pré-installer l’écharpe. Elles conviennent davantage les premiers mois en raison du maillage extensible proche de celui d’un tee-shirt. Elles peuvent tenir chaud en fonction de leur composition. Il est nécessaire de superposer au moins deux couches sur le dos du bébé pour assurer un bon maintien et limiter l’effet rebond.


Quelques marques :

Love Radius, Boba,Tricoslen, My Cocoon

Le nouage est différent en fonction de l’extensibilité en longueur ou non. Avec ou sans élasthanne.

Attention aux marques que l’on retrouve sur Amazon et aux modèles proposés en magasin de puériculture.



Pourquoi pas une écharpe-maison ?

Il est primordial de trouver du tissu de haute qualité, présentant les caractéristiques techniques identiques à celles de l’écharpe. Au final, cela revient aussi cher.

De plus, il n’est pas toujours facile d’avoir une quelconque garantie sur les qualités écologiques et toxiques du tissu. Or le bébé mâchouille le tissu. Les ourlets doivent être doubles pour des raisons de sécurité.

Les pays traditionnellement porteurs ne s’embêtent pas avec ces critères car le portage est culturel. La maman africaine ajuste souvent son pagne, son écorce, son morceau de tissu, se penche ou se cambre naturellement. C’est un mode de vie.

Dans nos pays occidentaux, le portage n’est pas une tradition. Nous ne passons pas notre journée penchés à travailler dans les champs sur des sols en terre. C’est pourquoi nous avons besoin d’un système qui garantisse sécurité et confort, d’autant plus que nous marchons sur des surfaces dures en bitume.


L’âge de votre bébé, la durée de portage, votre philosophie de vie, votre résistance physique, votre budget vous permettront de choisir ce qui vous convient le mieux.

Partager

© Bébé Bien-Naître. 2012

SIRET 789 976 560 00019

Partager sur Facebook Partager sur Tweeter
Haut de page