Secteur Yutz-Thionville, Moselle

Email : bebe.bienaitre@free.fr

Tél. : 06.14.73.05.11

Bébé Bien-Naître est aussi sur Facebook

Bébé Bien-Naître

Bébé Bien-NaîtreSuivez nous sur Facebook


Infirmière-Puéricultrice DE

Ateliers de portage et de massage individuels et collectifs pour bébés

Location d’écharpes et porte-bébés

Initiation à la réflexologie plantaire pédiatrique


Situations particulières


Porter en étant enceinte

Il est tout à fait possible de porter tout en étant enceinte, sauf contre-indication médicale formelle. S’il est difficile pour vous de trouver de l’aide pour alléger vos charges quotidiennes, porter l’aîné peut vous permettre de passer du temps avec lui.

L’essentiel est de trouver un nouage qui respecte votre périnée, donc qui ne forme pas une ceinture autour de votre ventre.

Les nouages sur le côté et le dos sont de bonnes alternatives.

Le sling est très pratique pour un enfant qui alterne marche et repos.


Le kangourou sur le dos reste le même nouage mais le nœud final est passé dans les bretelles au niveau de la poitrine afin d’éviter la compression sur le ventre.

N’hésitez pas à me contacter au cours de votre dernier trimestre de grossesse.



Après une césarienne

Les conditions de portage sont les même que celles enceinte : pas de pression sur le ventre, sur les abdominaux. Mais porter reste possible sauf contre-indication formelle.

Protéger le périnée en portant bien haut.

Avant de faire la réeducation périnéale, éviter les nouages formant une ceinture (les croisés).

Association d’information et soutien des femmes césarisées : www.cesarine.org



Porter un enfant prématuré

La méthode kangourou a démarré en 1979 dans un hôpital à Bogota, en Colombie, ou beaucoup de bébés naissaient prématurément, faute de moyens.

Les incubateurs n’étaient pas toujours disponibles. C’est pourquoi on utilisait la chaleur des mamans pour stabiliser et réguler la température des prématurés en les posant sur la poitrine.


Cette méthode est aujourd’hui utilisée dans les pays développés pour stimuler l’allaitement maternel et permettre l’installation d’une bonne relation mère-enfant.

Dès que l’enfant est stable, il est porté par sa maman en permanence, en peau à-peau.

Un soin minutieux doit être apporté à l’installation : le bébé est vertical, de face, les membres inférieurs en flexion, son ventre contre la poitrine du parent. L’utilisation d’une large ceinture de coton élastiqué de type Lycra est une bonne alternative.

Grâce à cette méthode, les fonctions vitales se stabilisent, le bébé se sent en sécurité. Il sort plus rapidement de néonatalogie.


A la maison, le peau à peau peut continuer pour renforcer les liens d’attachement.

Le bébé a subi des stimulations excessives. Il a besoin de se sentir enveloppé, porté pour grandir en confiance. L’écharpe de portage ou le sling va l’aider à retrouver sa position physiologique, à se développer, à se sentir en sécurité.

Et vous, parents, vous allez apprendre à découvrir votre enfant, qui n’est plus si fragile et qui a beaucoup de ressources grâce à vous.


N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez porter votre bébé en écharpe. Je vous guiderai dans le choix des nouages afin de trouver la position qui convient le mieux à vous et votre bébé.



Porter des jumeaux ou fratrie d’âge rapproché

Le portage est généralement court et ponctuel. Il peut sembler fastidieux de porter deux enfants qui n’ont pas toujours les mêmes besoins en même temps. Un bébé peut s’impatienter pendant que l’autre est installé. L’un a faim pendant que l’autre dort.

Si la maman n’a aucun soutien familial, des nouages sur le côté (hanche simple / sling) lui permettent d’installer ou enlever les enfants rapidement, de les allaiter sans tout défaire.

Il est important de retenir que chaque bébé a besoin d’un soutien individuel. A chacun son porte-bébé.


Deux solutions s’offrent à vous :

Un enfant de chaque côté, très confortable avec des enfants de même poids car le porteur se sent équilibré :


Un enfant devant et un derrière.



La dysplasie de la hanche

Il s’agit d’une anomalie congénitale (anténatale) du développement de l’articulation de la hanche. La tête du fémur, qui ressemble à une boule, ne s’emboîte pas idéalement dans le creux de l’os iliaque (la cavité cotyloîde).


« La dysplasie de la hanche est une pathologie relativement fréquente dans les pays méditerranéens et scandinaves. En Allemagne par exemple, la dysplasie de la hanche est avec environ 4% l’anomalie congénitale du squelette la plus répandue. A l’inverse, sur d’autres parties du globe comme en Chine ou en Afrique, la dysplasie de la hanche est pour ainsi dire inconnue. Cette rareté d’occurrence s’explique entre autres par la tradition de portage largement répandue, grâce à laquelle les enfants sont positionnés presque toute la journée avec le dos arrondi et les jambes écartées tout contre le porteur. Puisqu’il permet à l’enfant de placer ses membres inférieurs en flexion et en abduction comme dans les appareils de traitement orthopédique, le portage en position jambes écartées-relevées (appelée aussi parfois position grenouille) peut être un bon moyen pour prévenir ou guérir la dysplasie de la hanche ».

Dysplasie de la hanche : des aides précieuses pour les hanches des bébés, Trias, Stuttgart 2004, p 34



La plagiocéphalie

On parle communément de crâne plat.

C’est une déformation positionnelle du crâne caractérisé par un aplatissement unilatéral derrière ou sur un côté de la tête.

Il existe diverses causes :


Il est possible de prévenir et traiter la déformation positionnelle en :


Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site de l’Association Plagiocéphalie Info et Soutien :

www.asso-plagiocephalie.elementfx.com



Le Syndrom KISS

Les deux premières vertèbres cervicales, l’Atlas et l’Axis, font la liaison entre la base du crâne (l’occiput) et la colonne vertébrale. Cette région de la nuque dépourvue de disques intervertébraux est très fragile. Le cerveau et la moelle épinière s’y rejoignent.

Le champ de mouvement de la colonne cervicale y est maximal : nous tournons, hochons la tête.


Elle constitue un centre sensoriel important pour la perception spatiale (nous éprouvons les sensations de position) et commande aux muscles de maintien. Il existe d’étroits liens entre les récepteurs de cette zone et le cerveau (centre visuel, auditif et de l’équilibre).

C’est ici qu’est perçue la position de la tête par rapport au corps.


L’appareil musculaire et ligamentaire de la colonne cervicale autour des vertèbres cervicales :

Il est donc important de prévenir cette zone sensible en évitant toute pression ou tension.


Des blocages, des pertubations fonctionnelles au niveau de cette jonction cranio-cervicale constituent le Syndrom-Kiss.

Cela se traduit cliniquement par une inclinaison latérale du cou, une déformation de la colonne vertébrale, une asymétrie du visage, une utilisation asymétrique des bras et des jambes.


Le portage en écharpe offre la possibilité d’arrondir le dos et de soutenir,positionner la tête dans l’axe de la colonne vertébrale. Les enfants posent la tête sur la poitrine de leur maman, sans la basculer en arrière ou la tourner.


Il est cependant nécessaire d’écarter toute autre cause ou pathologie avec votre médecin pour décider ensemble d’un nouage confortable, enveloppant mais pas trop serré dans un premier temps.

Partager

© Bébé Bien-Naître. 2012

SIRET 789 976 560 00019

Partager sur Facebook Partager sur Tweeter
Haut de page