Secteur Yutz-Thionville, Moselle

Email : bebe.bienaitre@free.fr

Tél. : 06.14.73.05.11

Bébé Bien-Naître est aussi sur Facebook

Bébé Bien-Naître

Bébé Bien-NaîtreSuivez nous sur Facebook


Infirmière-Puéricultrice DE

Ateliers de portage et de massage individuels et collectifs pour bébés

Location d’écharpes et porte-bébés

Initiation à la réflexologie plantaire pédiatrique


FAQ


Porter, n’est-ce pas mauvais pour mon dos ?

Tout fait de porter est une charge pour la colonne vertébrale mais le fait de porter dès les premiers jours de bébé permet de s’habituer sans problème au poids croissant de l’enfant.

Il est important de porter haut et bien contre soi. C’est le principe du déménageur : pour porter une charge, quelle qu’elle soit, nous la soulevons spontanément tout contre nous et non à bout de bras. Cela réduit l’effort à soutenir Les centres de gravité du porteur et porté sont solidaires. Les jambes relevées et écartées permettent au bébé d’entourer le buste du porteur ce qui augmente la surface de contact et le rend bien léger.

En cas de dos sensible ?

Certaines personnes, ayant porté leur bébé pendant des heures, témoignent d’avoir soulagé leur dos.

Les écharpes et porte-bébés physiologiques sont beaucoup mieux supportés par les personnes ayant un dos fragile. Le tout est de trouver le système qui convienne le mieux. Le portage sur le dos sollicite moins le dos. Plus tôt vous portez, plus votre dos s’adaptera au poids grandissant du bébé et se musclera.


Et le dos du bébé ?

Le bébé est programmé pour s’agripper, pour être porté. Il se met naturellement en position fœtale, replié sur lui-même, accroupi, dos arrondi. Il n’y a aucun inconvénient à porter le bébé dès lors que sa position physiologique est respectée. L’écharpe est le système le plus respectueux qui suit le développement de la colonne grâce au soutien et au serrage zone par zone qu’elle apporte.


Que penser du porte-bébé kangourou classique ?

« Pendu, ballottant, le bébé a tendance à partir en rappel, la tête en arrière ; Pour la mère, l’enfant est beaucoup moins compact et il pèse beaucoup plus, car il y a un bras de levier qui tire sur son dos. Pour éviter cette attitude en « rappel »du bébé, elle essaie en général désespérément de le remonter, une main sous les fesses, asymétrique, et se penche en arrière pour faire contrepoids. Dans une attitude terrible pour le dos, les abdos et le périnée. »

Bernadette de Gasquet, médecin spécialisé dans la rééducation post-accouchement.


Peut-on porter dès la naissance ? Combien de temps ?

Il est tout à fait recommandé de porter le bébé dès la naissance ce qui lui permet de s’adapter à la vie extra-utérine en douceur. Le peau à peau (avec un bandeau ou sous une couverture), le portage en écharpe favorisent l’attachement, l’allaitement, le bien-être de chacun. S’il n’y a aucune contre-indication médicale, le portage est une vraie richesse et protège même le bébé contre les visiteurs encombrants.

Si le porte-bébé respecte la physiologie du bébé, s’il est en sécurité, si chacune de vous est serein, vous pouvez porter aussi longtemps que vous le voulez.


Jusqu’à quel âge puis-je porter mon enfant ?

En général, les durées de portage s’espacent dès que l’enfant gambade. Il n’existe pas de limite d’âge. Cela dépend du confort et des besoins de chacun. La musculature de porteur se développe en même temps que l’enfant grandit et prend du poids. Plus vous portez tôt et régulièrement, plus vous porterez longtemps.

Vers 4 ans, 15-18 kg, le portage devient occasionnel (balade, maladie, petit câlin). L’essentiel est de profiter pleinement de ces moments de proximité aussi longtemps que vous le souhaitez.


Est-il vrai que les bébés portés pleurent moins ?

Une étude menée au Canada par les docteurs Hunziker et Barr a démontré ce fait : 43% de pleurs en moins pour les bébés portés au moins 4 heures par jour et jusqu’à 51% de pleurs en moins en soirée (période de décharge des tensions accumulées en journée).

Les bébés à coliques pleurent moins ou plus du tout car ils sont rassurés par la proximité.

Dans l’écharpe, les bébés sont bercés toute la journée, ils se sentent en sécurité comme dans le ventre de leur maman (chaleur, odeur, voix).


Et si mon bébé pleure dans l’écharpe ?

Laissez-vous du temps… Cela en vaut la peine. Porter en écharpe demande de la patience, de la perséverance. Il est normal que les premières installations puissent sembler fastidieuses. Au fil du temps, l’assurance, la confiance en soi sont les meilleures armes…vous serez plus détendue et bébé aussi.

Choisissez le moment opportun quand vous commencez à porter. Bébé a mangé, il est changé, n’est pas fatigué. Il lui faut du temps pour s’habituer et il va vite y prendre plaisir. Vous aussi !

Pendant le nouage, il est fréquent que les bébés pleurent quelques minutes. Vous pouvez finir rapidement le nouage, le bercer, vous promener le temps qu’il se détende et ensuite, vous pouvez resserrer.

Certains nouages ne conviennent pas à tous les bébés. Des variantes s’offrent à vous.

Il est possible que bébé ait envie d’être porté sur la hanche afin de pouvoir découvrir le monde, ou au contraire, envie de se blottir sur votre ventre.

Si votre bébé pleure toujours, demandez conseil à votre médecin ou ostéopathe pour éliminer toute autre cause éventuelle.

Et puis, une fois la marche acquise, il est possible que bébé veuille être davantage indépendant…mais ne vous inquiétez pas, cela ne signifie pas la fin du portage : rien ne vaut un bon câlin quand on est fatigué, malade ou tout simplement parce qu’on en a envie.


Mon bébé ne va-t-il pas devenir capricieux si je le porte souvent ?

Au contraire, le portage aide l’enfant à être autonome. En effet, c’est une fois que ses besoins d’attachement sont comblés qu’il se sent en sécurité. Il pourra ainsi se détacher de sa mère et explorer le monde extérieur. Dans toutes les sociétés ou les bébés sont beaucoup portés, on constate qu’ils ne deviennent jamais des enfants rois « tyranniques » et sont plus autonomes que nos enfants européens ou américains habitués au maternage distal.


Mon bébé ne va-t-il pas être sauvage si je le porte beaucoup ?

C’est l’inverse. Porté haut, il voit les expressions faciales, participe aux échanges tout en se sentant en sécurité en contact étroit avec le porteur. En grandissant, il se sent suffisamment rassuré pour aller vers les autres.


Puis-je porter mon aîné tout en étant enceinte ?

Oui, s’il n’y a pas de contre-indication médicale. Soyez à l’écoute de vos sensations.

Préférez le portage sur le dos ou la hanche sans pressions sur le ventre.

Vous pouvez aussi soutenir votre ventre avec une écharpe longue.


Mon bébé a des traces rouges sur les jambes après avoir été porté. N’a-t-il pas mal ? Cela ne lui coupe-t-il pas la circulation sanguine ?

Les traces rouges sont dues à la pression du tissu sur les jambes et derrière la nuque. Les marques sont normales, tout comme le porteur en a sur ses épaules ou sa taille.

Veillez à pouvoir glisser un doigt entre le tissu et les jambes ou la nuque du bébé, et à bien déployer le tissu pour éviter les plis.

Les artères fémorales se situent à l’intérieur des cuisses. Le portage physiologique n’entraîne pas de pressions à ce niveau.

Partager

© Bébé Bien-Naître. 2012

SIRET 789 976 560 00019

Partager sur Facebook Partager sur Tweeter
Haut de page